Au printemps 2015, 200 s’est emballé pour le projet Eddy, mené par François Paoletti. Ou comment un consultant parisien de 46 ans a décidé de se prendre, le temps d’une saison de classique, pour Eddy Merckx. Le géant belge a gagné neuf classiques différentes dans sa carrière. François a décidé d’en rouler une tous les quinze jours. La première sur la liste ? Celle qui ouvre la saison internationale, forcément. François nous a embarqués dans sa roue pour un Milan San Remo couru par grand vent, et grande pluie. Milan sans Remo, plutôt qu’avec. Mais c’était bien, très bien quand même…




Un commentaire à propos de “Milan SANS Remo”

  1. BobbuBrowne dit :

    Hello! Cool post, amazing!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *