Pierre Gouyou Beauchamps, rédacteur et photographe à 200, est parti de Lyon à la fin 2015. En octobre 2016 il est descendu de vélo à Oulan Bator, sa destination finale, après avoir roulé 15 000 km à travers une quinzaine de pays. Il a chroniqué en feuilleton son voyage dans 200. Dans notre numéro 12, la fin du voyage. Oulan Bator, le pays où l’on n’arrive jamais. Sauf quand on y arrive, et que l’on y trouve un peu perdu, un peu étonné. Et heureux.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *